Togo-Discussions politiques : La DMK toujours dans sa logique

Invitée à une autre phase de discussions entre acteurs politiques qui s’ouvre ce vendredi 21 janvier à Lomé, la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) a décliné une fois encore l’offre. Dans un communiqué, ce regroupement de partis politiques met en doute la sincérité du pouvoir pour trouver des solutions à la grave crise politique que traverse le Togo. Bonne lecture.

COMMUNIQUE DE LA DMK

La DMK a reçu une invitation du Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement du territoire, à prendre part à la première réunion du Cadre permanent de concertation qui est la suite logique des discussions menées au niveau de la Concertation nationale entre acteurs politiques (CNAP), tenues du 19 janvier au 13 juillet 2021.

La DMK constate une fois encore que seuls certains partis membres de la DMK sont invités alors que la DMK qui constitue à ce jour la première force politique du pays regroupant pas moins de sept partis politiques et onze associations de la société civile, a été ignorée.

La DMK rappelle que ses partis membres n’ont pas pris part aux discussions de la CNAP, car le gouvernement n’a pas voulu accéder à ses propositions d’ordre du jour du dialogue à savoir : Le contentieux né des élections du 22 février 2020 ; le retour des exilés politiques au rang desquels Mgr Philippe Fanoko KPODZRO, le Président Agbéyomé Messan KODJO et bien d’autres ; la libération des détenus politiques ; les questions sociales relatives à la vie des citoyens togolais ; les grands dossiers économiques.

Par ailleurs, la DMK note que le retrait du CAR et plus tard de l’ANC, ainsi que la dénonciation de la mise en œuvre des conclusions par certaines parties prenantes confirment la justesse de sa position et l’échec de ces discussions.

Face à ce constat et au regard du blocage actuel de la situation socio-politique ainsi que des souffrances indicibles des Togolais, il est évident pour la DMK, qu’une autre initiative de dialogue sincère doit être prise afin de trouver des solutions à la grave crise politique que traverse le Togo.

Au vu de tout ce qui précède, les partis de la DMK invités ont décliné dans une lettre conjointe adressée au ministre, ce 20 janvier 2022, l’invitation à participer à la réunion du 21 janvier 2022.

Toutefois, la DMK reste disponible à toute initiative qui prendrait en compte les préoccupations réelles et actuelles des Togolais.

La DMK exhorte le peuple togolais à rester déterminé jusqu’à l’obtention de sa victoire.

Fait à Lomé, le 20 janvier 2022

La Coordonnatrice
K. ADJAMAGBO JOHNSON

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.