Togo-Deux journalistes en prison : Une dangereuse escalade qui vise à mettre au pas les journalistes critiques du pays (RSF)

Ferdinand Ayité et Joël Egah, respectivement directeurs de publications des journaux « L’Alternative » et « Fraternité », sont en prison depuis la nuit du 24 décembre 2021. Reporters sans frontières (RSF) demande qu’ils soient libérés.

Les deux journalistes ont été arrêtés depuis le 10 décembre 2021 après avoir animé une émission sur You Tube. La justice leur reproche d’avoir tenu des propos critiques à l’endroit de deux membres du gouvernement Dogbé.

Gardés à la Brigade de recherche et d’investigation (BRI) jusqu’au 24 décembre dernier, Ferdinand Ayité et Joël Egah ont été transférés à la prison civile de Lomé.

Pour RSF (Reporters sans frontières), l’emprisonnement des deux journalistes constitue une « dangereuse escalade qui vise à mettre au pas les journalistes critiques du pays ».

Cette organisation internationale de défense de la liberté de la presse et la protection des sources des journalistes demande la libération des deux journalistes demande la libération des deux patrons de presse.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Devrions-nous rappeler que l’animateur de l’émission, Isidore Kouwonou, journaliste également, est sous contrôle judiciaire.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.