Togo/ Des forces de l’ordre brutalisent un jeune homme à cause de son téléphone portable

339

Filmer une scène n’a rien de dangereux, mais lorsqu’on se trouve au mauvais endroit au mauvais moment cela peut coûter cher au point d’ « arracher la liberté ». C’est ce qui est arrivé à un jeune homme le jeudi dernier à Lomé. Pour avoir passé sous la camera de son téléphone ce qu’il ne fallait pas, il a été violenté puis emmené de force par des forces de l’ordre.

L’incident eu lieu  le 28 décembre dernier à Deckon lors d’une marche de protestation organisée par la coalition des 14 partis de l’opposition. Dans la mêlée des échauffourées force de l’ordre-manifestants, on aperçoit un jeune homme, frappé, puis contraint de monter à bord d’un véhicule policier. Forfait commis: avoir  filmé les forces de l’ordre.

C’est l’un des journalistes  du site « Togo Actualités », qui a filmé la scène. Les images montrent le jeune homme en train de faire vérifier son mobile par les forces de l’ordre. « Pourquoi t’as filmé ça ? » Crie l’un d’eux. Puis juste après, un autre lui assène un coup de bâton à la cuisse. Ils l’emmènent ensuite vers un véhicule du Groupe d’intervention de la police nationale, en lui donnant quelques coups de bâton. Puis le véhicule démarre, avec le jeune homme à son bord.

Quel sort est réservé au « cameraman en herbe » ? Impossible de le deviner. Les nombreux témoins de la scène l’ont vu s’éloigner, impuissants. La plupart, en train d’observer depuis leur cachette, par peur de subir les mêmes représailles…

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here