Togo/ Des forces de l’ordre brutalisent un jeune homme à cause de son téléphone portable

Filmer une scène n’a rien de dangereux, mais lorsqu’on se trouve au mauvais endroit au mauvais moment cela peut coûter cher au point d’ « arracher la liberté ». C’est ce qui est arrivé à un jeune homme le jeudi dernier à Lomé. Pour avoir passé sous la camera de son téléphone ce qu’il ne fallait pas, il a été violenté puis emmené de force par des forces de l’ordre.

L’incident eu lieu le 28 décembre dernier à Deckon lors d’une marche de protestation organisée par la coalition des 14 partis de l’opposition. Dans la mêlée des échauffourées force de l’ordre-manifestants, on aperçoit un jeune homme, frappé, puis contraint de monter à bord d’un véhicule policier. Forfait commis: avoir filmé les forces de l’ordre.

C’est l’un des journalistes du site « Togo Actualités », qui a filmé la scène. Les images montrent le jeune homme en train de faire vérifier son mobile par les forces de l’ordre. « Pourquoi t’as filmé ça ? » Crie l’un d’eux. Puis juste après, un autre lui assène un coup de bâton à la cuisse. Ils l’emmènent ensuite vers un véhicule du Groupe d’intervention de la police nationale, en lui donnant quelques coups de bâton. Puis le véhicule démarre, avec le jeune homme à son bord.

Quel sort est réservé au « cameraman en herbe » ? Impossible de le deviner. Les nombreux témoins de la scène l’ont vu s’éloigner, impuissants. La plupart, en train d’observer depuis leur cachette, par peur de subir les mêmes représailles…

TogoTopInfos.com