Togo : Des enseignants sanctionnés pour avoir dénoncé leurs conditions de travail

EPP Centrale Pagouda dictribution de craie

Tout est partie d’une vidéo faite dans un cadre restreint. Il y a quelques semaines, des enseignants de l’EPP Centrale Pagouda avaient procédé à la distribution à même le sol de paquets de craies que leur avait offerts une association. L’école dans laquelle ils exerçaient manquait de ce matériel didactique et une Organisation non gouvernementale (ONG) a répondu à leur appel. C’est ainsi qu’une vidéo a été tournée au cours du partage. « Depuis un certain moment, nous manquons de craie. Même ces deux boîtes, n’eût été la générosité de l’ONG Colombe, nous n’aurions même pas ces deux boîtes de craies couleurs. Voilà ce que nous vivons dans nos écoles », s’est indigné un enseignant. La vidéo a été ensuite publiée sur les réseaux. Ce qui a mécontenté le ministre en charge de la Fonction publique, Gilbert Bawara.

En réaction à la publication de la vidéo, les enseignants, six dont une femme, ont été invités à s’expliquer devant le conseil de discipline. C’était le 4 mars 2021. Le 24 mars, le conseil de discipline rend son rapport. Malheureusement, ce ne sera pas la fin du calvaire des enseignants. Le 26 avril 2021, ils reçoivent des lettres individuelles portant sanctions disciplinaires. Ils écopent, chacun en ce qui le concerne, de suspension ou d’exclusion d’une durée allant d’un à trois mois sans traitement ainsi qu’une retenue de quotité.

Une décision inique. Il y a eu des reportages sur les conditions de travail dans d’autres secteurs, et le tir a été rectifié. Au-delà des sanctions abusives, la bonne question à se poser est de savoir si les conditions de travail dénoncées par les enseignants étaient idoines ou pas. Le reste n’est qu’abus d’autorité.

G.A.

Source : Liberté / libertetogo.info
Vidéo : Katakou Fovi / YT

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.