Togo: depuis son bunker, Agbéyomé appelle le secours de la communauté internationale

L’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo est toujours dans le maquis. L’homme qui s’autoproclame « président démocratiquement élu » à l’issue de la présidentielle du 22 février dernier, invite la France, les USA, l’Allemande et l’Union Européenne à venir rétablir la vérité des urnes au Togo.

Lire aussi:Dernière minute: Agbéyomé s’est retranché dans un champs de maïs !

Selon Dr Kodjo, l’observation électorale de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Africaine (UA) au Togo a été un véritable déboire. Le candidat de la Dynamique Kpodzro demande que la vérité des urnes soit établie.

« Je lance un appel solennel à l’Union Africaine, à la CEDEAO dont les observateurs venus au Togo pendant la période électorale ont tout observé sauf les élections. Ils ont certifié autre chose que la vérité des urnes. Qu’ils reviennent sur le terrain, car ce qu’ils ont fait comme travail cause des morts à plusieurs de nos compatriotes, des illustres gens comme Madjoulba Bitala Toussaint et d’autres dans l’armée, tout comme dans les populations civiles », a indiqué Agbéyomé Kodjo.

Lire aussi:Dernière minute: annoncé mort, Agbéyomé envoie un message au pouvoir de Lomé

A en croire l’ancien Président de l’Assemblée nationale, le Togo est plongé dans une léthargie totale depuis la fin du dernier scrutin présidentiel. 

Dr Kodjo qui dit craindre pour sa vie, demande à la France, aux USA, à l’Allemande et à l’Union Européenne (UE) pour trouver une solution politique à la crise post-électorale au Togo. 

« Faites alors quelque chose, ma vie est menacée, je suis rentré dans le maquis. Je vous demande solennellement, au nom des relations séculaires qui existent entre le Togo, vos pays respectifs et vos organisations, intervenez pour trouver une solution politique à la crise post-électorale qui est transformée en une machine à broyer les vrais vainqueurs », a ajouté l’ancien Premier ministre.

Lire aussi:Secret de palais: Fabre, Agbéyomé et cie travaillent en catimini pour Faure

Pour rappel, cela fait plus d’un mois que le député Agbéyomé Kodjo a pris le maquis. L’ancien Premier ministre estime que sa vie est menacée. Par ailleurs, un mandat d’arrêt a été lancé contre lui.


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.