Togo-Délégations spéciales de la mairie de Tsévié : Au moins 75 millions de détournements imputés à l’ancien maire

Et si toutes les délégations spéciales avaient été gérées comme celle de Tsévié ? Même si toutes les magouilles n’ont pu être dévoilées, arriver à démontrer qu’un président de délégation spéciale s’est rendu coupable d’un manquant de 75 millions FCFA est déjà une prouesse. Malheureusement, tous les cas de malversations dans les autres mairies du Togo ne seront jamais mis à jour.

C’est à l’issue d’un contrôle que le pot aux roses a été découvert. L’ancien maire de Tsévié, Bruno Loglo qui a longtemps fait la pluie et le beau temps n’était pas aussi clean qu’on le pensait. Des contrôles auraient permis de découvrir un trou de 75 millions durant sa gestion. Mais tout a été fait afin que l’affaire ne s’ébruite pas, tout-puissant militant d’Unir qu’il est dans cette partie du pays.

A en croire les sources, l’homme n’aurait pas nié et aurait reversé d’emblée 15 millions FCFA. Pour nous en a assurer, le 31 mai 2022, nous lui avons envoyé un message pour solliciter un rendez-vous aux fins de recouper les informations sur sa gestion de la mairie. Nous l’avons relancé 48 heures plus tard, nous n’avons eu aucune réponse de sa part.

Cependant, lorsque, pour vérifier si le Préfet de Zio était informé de la situation qui a découlé de la gestion de cette mairie, il s’était contenté de nous demander d’où nous tenions l’information. Puis plus rien.

Les réalisations faites par un maire avec les fonds du contribuable doivent-elles porter les signes du passage du maire ? Nous avons remarqué qu’un bâtiment de deux niveaux érigé au sein de la mairie porte le nom complet du maire comme si c’était avec ses fonds propres que l’œuvre a été réalisée. « Bâtiment Bruno A. K. Loglo ». Que se passerait-il si chaque maire devra faire comme lui dans toutes les municipalités du Togo ?

Nous y reviendrons.

Godson K./Liberté N°3631 du Mercredi 08 Juin 2022

Source : icilome.com