Togo – Découverte d’un circuit parallèle de vente de sang à Dapaong

Un technicien supérieur de laboratoire, travaillant à l’hôpital d’enfants Yendubé de Dapaong, cerveau d’un réseau de vente de poches de sang, a été interpellé et sanctionné d’une mise à pied.

Le sieur Bonsa Baminte s’arroge les droits du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) ou du Centre régional de transfusion sanguine de Sokodé, seules institutions habilitées à vendre les poches de sang.

Son réseau parallèle a été découvert. Une activité « d’extrême gravité de nature à mettre en péril la santé des populations, puisque la gestion des poches de sang, requiert des analyses et conservations rigoureuses que seules les institutions habilitées ont la lourde charge », rapporte gapola.net.

Le technicien supérieur de laboratoire, également chef laboratoire de l’hôpital d’enfants Yendubé, se retrouve avec une mise à pied d’un mois. Une sanction, somme toute, clémente par rapport à la nature de la faute qu’il a commise, dénoncent certains.

A.H.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.