Togo-Décès de Nakpa Polo : « J’ai perdu une sœur », pasteur Edoh Komi

Le pasteur Edoh Kossi Komi a réagi à l’annonce du décès de la présidente de la Commission nationale des Droits de l’Homme (CNDH), Eugénie Nakpa Polo.

La présidente de la CNDH, Eugénie Nakpa Polo, est morte. Décès survenu ce lundi 16 août 2021 au pavillon militaire CHU Sylvanus Olympio de Lomé, des suites d’une courte maladie, apprend-t-on de plusieurs sites d’information.

A travers une publication sur le réseau social Facebook, le responsable du Mouvement Martin Luther King (MMLK), pasteur Edoh Kossi Komi pleure une sœur. « Elle est une sœur de valeur malgré les diversités d’opinions », note-t-il. Soulignant que Nakpa Polo était « une femme facile d’accès et facilement compréhensible ».

Dans son hommage, l’acteur de la société civile salue la détermination de la défunte.

« Du ministère des droits de l’homme à la CNDH, elle a tenté de remettre les choses en ordre en matière du respect de la dignité humaine et ses positions tranchent avec l’habitude et périlleuses. Son audace et sa témérité ont pu changer un peu la physionomie de la CNDH et tendent à rayonner l’image de cette institution nationale de défense et de protection des droits de l’homme. Grande Sœur, repose-toi en paix et que la terre te soit légère », a écrit le pasteur Edoh Kossi Komi.

Président de la CNDH depuis avril 2019 à l’issue d’une élection, Eugénie Nakpa Polo a été secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice chargé des Droits de l’homme et des Relations avec les Institutions de la République.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.