Togo-Décès de l’opposant Gérald Akoumey : Le mouvement « Les Sentinelles de la République » inconsolable

Gérald Akoumey n’est plus à présenter. Ancien coordonnateur du Mouvement Les Sentinelles de la République, ancien Secrétaire administratif puis Secrétaire général du Parti Les Démocrates, et dernièrement président du mouvement « La Patrie d’Abord », l’homme politique qui a toujours milité pour le changement au Togo, a tiré sa révérence vendredi 23 avril dernier des suites d’une maladie.

Au Mouvement Les Sentinelles de la République, l’on n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage à l’illustre disparu. C’est d’abord le Coordonnateur adjoint de ce mouvement, Jean-Emmanuel Gnagnon, qui y est allé de ses mots pour saluer la mémoire du défunt.

« C’est avec une peine insoutenable que j’ai appris en fin de matinée de ce 23 avril le décès de Gérald Akoumey, un frère de lutte pour l’alternance et pour l’État de droit au Togo. Sa mort est le signe de la tragédie d’une jeunesse aux espoirs brisés », posté le désormais adjoint au Maire de la Commune des Lacs 3, sur son compte twitter.

Lire aussi: Togo-Gérald Akoumey affaibli par un AVC

Le Secrétaire général dudit mouvement, Espoir Koudjodji, n’a pas été du reste. Dans des mots laissés sur son compte Facebook, sous l’intitulé « in Memoriam Gerald Akoumey », le jeune adjoint au Maire de la Commune de Golfe 1 exprime sa peine. Il a dit avoir été même en contact avec le défunt, 04 jours avant son décès.

« C’est avec une immense douleur que j’ai appris la triste nouvelle de son décès dans la matinée de ce 23 avril 2021 », a pondu Espoir Koudjodji.

Et d’ajouter : « Je retiens de l’homme, un citoyen fortement engagé pour le changement démocratique, qui fonde un espoir justifié sur le rôle capital que doit jouer la jeunesse, tous bords confondus, pour l’avènement d’un Togo nouveau, prospère, et dont la gestion profite à tous. Les nombreuses initiatives citoyennes qu’il a su mettre en place, notamment, “Les Sentinelles de la République” qui regroupe des jeunes d’horizons divers, le mouvement “La patrie d’abord” et bien d’autres, réconfortent sa conviction que le “Togo passe avant tout” et que la jeunesse, frange importante de la population togolaise, reste et demeure “la solution “, selon ses crédos. Évitant toujours de s’enfermer dans le carcan du militantisme partisan, il n’a cessé jusqu’à son dernier souffle d’inviter à penser “nation”, et à travailler pour l’intérêt général ».

Le décès de Gérald Akoumey, 45 ans, attriste plus d’un. Cet homme fort et vigoureux qui a pris part à tous les grandes luttes contre le régime des Gnassingbé, a malheureusement perdu son dernier combat, celui contre la mort.

Que la terre lui soit légère !

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.