Togo Debout transfert son meeting du 28 juillet à Bè-Kondjindji

141


Compte tenu des recommandations des autorités de la ville de Lomé, le meeting de sensibilisation du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) n’aura plus au lieu ce 28 juillet 2018 sur le terrain d’Akassimé. Il a été finalement délocalisé sur le terrain de Kondjindji à Bè.

Dans un courrier adressé aux responsables du FCTD, Mme Suzanne Aho-Assouma, Vice-présidente de la Délégation spéciale de la ville de Lomé a évoqué des mesures sécuritaires par rapport à la tenue du sommet conjoint CEDEAO-CEAC. Elle a recommandé à Prof David Dosseh et ses collaborateurs de surseoir ou de délocaliser leur meeting d’information et de sensibilisation.

Dans sa lettre réponse, Me Raphaël Kpandé-Adzaré n’a pas trouvé d’objection aux recommandations faite par la municipalité. « Nous accusons réception de votre correspondance par laquelle, répondant à notre déclaration préalable sur la tenue d’une manifestation, notamment le meeting d’information et de sensibilisation le samedi 28 juillet 2018 à Akassimé à partir de 14 heures, vous nous recommandiez, pour des raisons évoquées dans ladite correspondance, « de surseoir à cette manifestation ou de la transférer à un endroit comme par exemple le terrain de Kondjindji », suivant les termes même de votre courrier.

Nous venons par la présente porter à votre connaissance, que nous marquons notre accord sur la tenue du meeting aux date et heures prévues et au lieu que vous nous avez indiqué, c’est-à-dire le terrain de Kondjindji et vous prions de bien prendre les dispositions pour sa couverture sécuritaire », a-t-il répondu.

Notons que l’objectif de cette manifestation est d’envoyer un message clair aux chefs d’Etat de la CEDEAO qui vont présenter leur feuille de route pour une sortie de crise lors du sommet qui aura lieu à Lomé le 31 juillet prochain.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here