Togo Debout prévient les politiques contre l’échec du dialogue

Nul n’est certain du dialogue politique entre pouvoir et opposition dans un bref délai, même si le médiateur guinéen, Alpha Conde a donné entre le 23 et le 26 janvier prochains pour sa tenue. Tellement les protagonistes restent campés sur leur position.

Cependant, au mouvement citoyen Togo Debout, on pense qu’il faut aller rapidement à ce dialogue en présence d’un médiateur.

« Il faut donner une chance au dialogue et œuvrer pour qu’il puisse se faire en présence d’un médiateur et qu’il puisse impliquer les véritables protagonistes de la crise. Les problèmes sérieux et véritables de la nation seront mis sur la table, discutés de fond en comble en présence d’un médiateur ou d’un facilitateur », a invité le Prof David Dosseh, Coordinateur de Togo Debout.

Pour ce dernier, il faut que l’accord qui sera issu de ce dialogue soit différent de ceux que les Togolais ont connus par le passé. Pour rappel, le Togo a connu plus d’une vingtaine de dialogues qui n’ont pas résolu les problèmes qui demeurent jusqu’aujourd’hui.

Si ce dialogue échoue, souligne Prof David Dosseh, le Togo connaîtra un lendemain sombre. « Si nous ratons le dialogue, il y a d’autres options mais nous avons peur que l’option violente prenne le dessus. Certains vont se dire qu’ils ont essayé de façon pacifique et cela n’a pas marché, il faut trouver une autre option qui ne sera pas forcément pacifique. C’est ce que nous voulons éviter », a-t-il fait savoir.

Déjà dans une autre sortie, le mouvement citoyen Togo Debout a manifesté son désir d’être présent autour de la table de discussions.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.