Togo-De nouvelles têtes au commandement de l’appareil judiciaire

Le chef de l’Etat semble suivre de près les critiques qui s’abattent sur l’appareil judiciaire depuis quelques années. Et pour tenter de siffler la fin de la récréation, il y opère des changements.

Faure Gnassingbé apporte des changements dans les chaînes décisionnelles de l’appareil judiciaires aux prises à de nombreuses critiques acerbes venant du ministre de tutelle, d’Abdoulaye Yaya, le président de la Cour suprême lui-même.

En effet, Essolissam Poyodi qui était le Procureur de la République près le Tribunal de Lomé est catapulté au poste de procureur Général près la Cour d’appel de Lomé. Garba Gnambi Kodjo, lui, est nommé avocat général du Parquet près la Cour suprême.

Garba Gnambi Kodjo, anciennement, procureur général près la Cour d’appel de Lomé devient avocat général du parquet près la Cour suprême. Ce dernier sera aidé dans ses fonctions par Batankimyèm Soukoude Fiawonou, ex-Directrice générale du Centre de formation des professions judiciaires (CFPJ).

Talaka Mawama, ancien Directeur général de cabinet du ministère de la Justice, devient Procureur de la République au Tribunal de Lomé.

Et enfin une dernière nomination. Amegboh Kokou Wottor prend les commandes de la Cour d’appel de Lomé.

La magistrature reste le grand corps malade de l’appareil judiciaire, malgré les nombreuses réformes entreprises, et en cours actuellement dans le pays.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.