Togo: Crise politique, les USA et la France appellent au dialogue

Des leaders de l’opposition

Mercredi 25 Octobre 2017 – Les Etats Unis (USA) et la France Search France appellent les acteurs socio-politiques togolais à entamer un dialogue afin de trouver une issue à la crise qui secoue le pays.

L’appel des deux pays intervient à un moment où l’on observe une trêve dans le pays et principalement à Lomé, la capitale, où des incidents ont eu lieu la semaine dernière lors de deux journées de tentatives de marche de l’opposition. A l’intérieur du pays et plus précisément à Sokodé, plusieurs témoins ont rapporté avoir vu des militaires effectuer de violentes incursions dans les habitations allant jusqu’à passer à tabac des citoyens.

En ce qui concerne les appels au dialogue entre pouvoir et opposition, le département d’Etat américain a déclaré hier mardi être « profondément préoccupé par l’escalade de la violence et les restrictions à la liberté d’expression et de réunion au Togo Search Togo liées aux manifestations suscitées par les réformes constitutionnelles proposées ».

Les USA Search USA disent être préoccupés par la décision du gouvernement togolais de restreindre les manifestations pendant la semaine de travail et d’arrêter un imam éminent dans la ville de Sokodé.

Eu égard aux informations faisant état des violations des droits de l’homme, les USA Search USA appellent « le gouvernement togolais à défendre les droits humains de ses citoyens, notamment leur liberté d’expression, de réunion pacifique et de liberté sur Internet, et à faire en sorte que toutes les personnes arrêtées lors des manifestations bénéficient du droit à une procédure régulière ».

Quant à la France, elle a appelé ce mercredi l’opposition et le gouvernement à « un dialogue immédiat » pour aboutir à des réformes politiques. La France Search France a profité de cette sortie pour demander à Lomé de respecter le droit de manifester.

Dans cet ordre d’idée, la porte-parole du Quai d’Orsay Agnès Romatet-Espagne a fait savoir que « La France Search France reste attentive à l’évolution de la situation au Togo. Nous sommes préoccupés par les rapports sur la présence d’hommes en civil aux côtés des forces de l’ordre, pouvant s’apparenter à des milices ».

Les violences politiques ont fait en deux mois au moins 10 morts, dont 2 militaires et 3 enfants, selon Amnesty international.

Depuis deux mois, l’opposition réclame le retour à la constitution de 1992, la révision du cadre électoral y compris l’effectivité du vote des Togolais de l’étranger, le déverrouillage des institutions de la République et la libération de tous les prisonniers politiques.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

L’information du continent en temps réel via l’appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.