Togo: Crise politique, Buhari presse les togolais à dialoguer

Discussion entre Buhari, Akufo-Addo et Gnassingbé à Abuja

Dimanche 17 Décembre 2017 – Le Président nigérian, Muhammadu Buhari, a exhorté le gouvernement togolais à élargir l’espace de dialogue et de médiation en vue trouver une issue à la crise politique qui a vu le jour dans le pays.

En s’adressant aux Chefs d’Etat et de Gouvernement le samedi 17 décembre lors de la 52ème Session ordinaire de la CEDEAO à Abuja, Buhari a cité la situation qui prévaut au Togo, laquelle fait manifester à intervalles réguliers des opposants dans pays.

Après avoir évoqué quelques sujets d’actualités dans certains pays de la sous-région, le Président nigérian a appelé le peuple togolais à dialoguer dans le but de résoudre les différends politiques qui ont vu le jour.

Dans cette perceptive et d’un pont de vue global, le communiqué ayant sanctionné les travaux de cette session énonce que « La conférence réaffirme sa disponibilité à continuer de suivre et d’accompagner le Togo Search Togo et les acteurs politiques togolais dans le processus de dialogue et de réformes constitutionnelles engagé par le gouvernement togolais ».

En dehors de cet appel, loin d’Abuja et plus précisément à Lomé, des milliers des militants de l’opposition ont encore manifesté dans les rues le samedi pour réclamer entre autres le retour à la Constitution de 1992 et le vote de la diaspora.

En attend l’ouverture du dialogue tant annoncé pour décrisper la crise socio-politique, l’opposition qui manifeste depuis quatre mois ne compte pas mettre un terme à ses manifestations dans le pays sans obtenir des résultats concrets.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

L’information du continent en temps réel via l’appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.