Togo, Couvre-feu et Violence répétée, Bavures ou Mot d’ordre? : Une grand-mère sauvagement battue par un élément des forces de l’ordre incultes de Yark Damehame !

grand-mere battue par un soldat couvre-feu devikinme togo

Sous le couvert de la lutte contre le Covid-19, le régime autoritaire du mal élu et usurpateur en chef du pouvoir au Togo, Faure Gnassingbé, a instauré un couvre feu. Les soldats, gendarmes et policiers affectés à assurer le respect de ce bouclage se donnent à coeur joie dans leur sport favori : celui de brutaliser sans raison et sans discernement les citoyens, enfants, jeunes, adultes, personnes âgées, femmes, hommes, malades, etc.

La grand-mêre dans cette vidéo a été la proie de la cruauté d’une de ces rapaces sans cervelle de la soldatesque de Faure Gnassingbé à Dévikinmé à quelques kilomètres à l’Est de Lomé.

Difficile de comprendre une telle sauvagerie de la part de ceux qui sont censés protéger la population, surtout les plus vulnérables des citoyens comme cette femme. Mais eh, c’est la doctrine des hommes habillés au Togo : Abuser. Violenter. Violer. Saccager. Tuer. En toute impunité. A croire que c’est le mot d’ordre explicite donné par la hiérarchie de ces corps de métiers qui font la honte de leurs collègues dans le monde, surtout en ces temps de crise de santé planétaire.

Pauvre Togo….

Papa Sow, 27avril.com

Vidép : DR/FB

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.