Togo: Controverses autour de la chanson «Atchadam Zéwa» aux Evala 2018

622

Des lutteurs durant la chanson

Samedi 14 Juillet 2018 – Les luttes traditionnelles Evala Search Evala 2018 au Togo Search Togo ont encore tenu leurs promesses et égayer la foule des admirateurs sauf que depuis le jeudi dernier une vidéo fait le tour des réseaux sociaux et suscite de réactions multiformes des internautes.

Il s’agit d’une vidéo dans laquelle on voit des lutteurs de Pya-haut dans la préfecture de la Kozah, habillés en rouge, l’air joyeux, dansant aux sons et aux rythmes des castagnettes, fredonner une chanson avec pour refrain «Atchadam Zéwa » entendez littéralement « Atchadam a fui » le pays pour l’exil.

Cette chanson qui a eu la particularité de retenir les attentions a fait naitre un débat controversé chez certains observateurs et togolais selon laquelle, elle s’entend comme une moquerie envers Tikpi Atchadam, le leader du parti d’opposition PNP, celui par qui les contestations politiques et manifestions ont repris au Togo Search Togo depuis le 19 aout 2017.

En faisant une lecture de ce fait de société, Gerry Taama, le président du parti Nouvel engagement togolais (NET) a fait remarque dans une publication que « Il faut condamner ce genre de réactions. La politique ne doit pas s’inviter là où elle n’a pas sa place. Et je condamne bien entendu cette blague qui est de mauvais goût, même si elle reste dans l’esprit des Evalas. Il revient aux organisateurs des luttes d’excuser la maladresse et on passe à autre chose ».

Pour sa part, Pasteur Edoh Komi, le président du Mouvement Martin Luther King a estimé dans une publication sur le réseau Whatsap que « C’est une maladresse et une bourde cette histoire de Atchadam aux Evalas. On dirait que les gens se réjouissent de son exil alors qu’on sait pourquoi il n’est pas au pays ».

Dans une autre réaction concernant toujours cette chanson, Toba Tanama, le directeur de l’Information et de la communication de la présidence togolaise cité par nos confrères de Togobreakingnwes a déclaré que la polémique créée autours de la chanson «Atchadam Zéwa » est totalement mal placée.

Pour ranger cette affaire et rappeler à tous les togolais ce qui importe e ce moment pour le réglementent de la crise politique dans le pays, Tanama a fait observer que « Le Chef de l’Etat s’est toujours montré très à cheval sur le respect des leaders politiques contrairement à ses adversaires ».

En tout, cette chanson qui suscite des réactions multiformes atteste qu’à l’avenir aucun commentaire ou propos tenu, à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, par un leader ou un groupe de citoyens ne pourra passer sous silence, sans réaction. Cette situation augure l’encrage de la démocratie dont l’une des valeurs est la diversité des opinions mais il faudra qu’elle se fasse dans l’intérêt national pour la cohésion du pays.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here