Togo – Contestations des élections au Ghana et aux USA : Mr KPODAR Gamessou ne voit pas le rapport avec le Togo

Les contestations des élections au Ghana et aux USA n’ont pas laissé les acteurs politiques indifférent surtout ceux qui ont l’habitude de se référer aux pays dits de haute démocratie. Nombreux sont ceux qui ont perdu espoir et pensent qu’il faut réinventer la roue ; remettre en cause le système de démocratie et assimiler tous les États. Mais pour Pierre Ekué Kpodar Gamessou économiste et homme politique togolais, il ne faut pas faire de l’amalgame. Dans une tribune libre, le responsable de la Dynamique Mgr Kpodzro estime que ce qui arrive dans ces États n’a rien à comparer avec le Togo. Pour lui, ces deux États démocratiques qui traversent de petites difficultés, retrouveront le chemin de la démocratie. Par contre, le Togo n’est pas en démocratie. Elle est à arracher et à consolider puis à conserver. Pour le N°1 du Mouvement GAMESSOU, le Ghana et le Togo sont comme le jour et la nuit. Voici l’intégralité du message de Kpodar Gamessou.

Depuis les élections ghanéennes en décembre 2020 et les contestations qui ont suivi, je disais, en réponse à un compatriote sur une des plateformes, que la démocratie est un bien fragile qu’il faut entretenir et protéger à tout instant.

Notre compatriote disait que le « un coup KO » était importé du Togo qui contamine les autres pays. Je lui ai répondu que c’est vrai mais si cela s’est passé c’est parce que les germes de cette possibilité existent déjà dans les pays contaminés.

Il était loin de moi de penser que quelques semaines plus tard la Nation considérée comme la plus grande et stable démocratie au monde allait subir cet assaut que nous avons tous vu ce 6 janvier 2021 aux États Unis.

En fait rien ne paraît irréversible sauf si des citoyens courageux sont prêts à protéger ce bien précieux –

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.