Togo – Condamnés à 20 ans de réclusion criminelle pour vindicte populaire

La justice a condamné des jeunes à 20 ans de réclusion criminelle pour violences préméditées.

Un vieux accusé de sorcellerie

Les faits se sont produits dans le village de Gbalavé Avenô dans le Kloto. Le nommé Komlan, un vieux du village est soupçonné d’être à l’origine du décès plusieurs habitants du village. Accusé de sorcellerie, il fut convoqué chez le chef du village par son neveu, William. L’accusant de l’avoir menacé de mort.

Des faits que le vieux a reconnus, selon les sources concordantes. Toutefois, le procès butte sur un point : le refus catégorique du vieux Komlan de se soumettre aux cérémonies d’exorcisme proposées par le chef du village. Parce qu’il ne se reconnait pas sorcier.

Vu l’ambiance délétère, le chef du village craignant pour la sécurité du vieux lui proposa de passer la nuit chez lui ou au domicile du chef quartier. Une proposition que le vieux a décliné car n’ayant pas de sous pour payer les vigiles devant assurer sa protection.

Condamnés à 20 ans de réclusion criminelle

Alors il doit rentrer chez lui. Sur le chemin de retour, sous l’instigation de son neveu, le vieux Komlan a été attaqué par des jeunes qui avaient pris part à l’assise. Il sera donc lynché à mort.
Identifiés, ces jeunes ont été interpellés par la Gendarmerie. Inculpés, ils ont, dans un premier temps, nié les faits. Il a fallu un interrogatoire beaucoup plus poussée avant qu’ils ne reconnaissent les faits.

Vu la manière la manière dont les inculpés ont ôté la vie à la victime, il était donc clair que la mort du vieux Komlan était bien voulue et bien préparée par ceux qui lui en voulaient. A l’audience de la cour d’assisses, tous les inculpés ont été donc condamnés à 20 ans de réclusion criminelle.

Rayan Naël-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.