Togo – Communiqué de la DTA sur l’affaire de 500 milliards de Francs CFA / CSFPPP

À la communauté togolaise d’Allemagne,

C’est avec une grande indignation que le peuple togolais et la diaspora togolaise ont reçu les révélations du journal L’Alternative dans sa livraison 879 du 10 juin dernier.
Selon cet article jusqu’à 500 milliards de Francs CFA auraient été détournés par l’ancien coordinateur du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP) et son réseau. Ce scandale financier de trop sous la gouvernance Faure Gnassingbé suscite chez chaque Togolais un sentiment de colère et de révolte, surtout que plusieurs autorités sont citées dans la magouille
Quelques semaines après la publication de l’article la famille Adjakly assigne le journal L’Alternative en justice. Pour la famille Adjakly, tout ce que le confrère Ferdinand Ayité et son équipe ont publié relève purement de la fiction, des « allégations » sans fondement.

La nouvelle de l’assignation en justice du compatriote Ferdinand Ayité a ébranlé la majorité des Togolais et notamment, sa famille, ses proches et ses amis que nous sommes. Nous n’imaginons pas les souffrances psychologiques que Ferdinand et sa famille endurent en ce moment.
Assigné à comparaître devant le Tribunal de première instance d’abord le 12 août la comparution a été reporté au 19 aout prochain.
La Diaspora Togolaise d’Allemagne exprime au journal L’Alternative et à Ferdinand Ayité tout son soutien.

La DTA invite toute la communauté togolaise d’Allemagne à apporter un soutien financier au journal en participant massivement aux actions de levées de fonds.

La DTA demande aux populations togolaises à s’organiser pour prendre d’assaut le tribunal de Lomé le 19 aout prochain.

Plus que jamais, nous avons besoin de solidarité, d’espoir et de volonté patriotique pour nous libérer du joug de la dictature.

La DTA vous remercie
Le Secrétariat fédéral-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.