Togo – CODITOGO exige l libération immédiat de Mme ADJAMAGBO- JONHSON, de M. DJOSSOU et de tous les prisonniers politiques

Nous avons appris avec une grande colère et une grande indignité, l’enlèvement de M. Gérard DJOSSOU et l’arrestation de Mme Brigitte ADJAMAGBO, tous deux responsables de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), par le seul fait que la DMK prépare des manifestations publiques.

CODITOGO condamne avec la plus grande vigueur ces arrestations rocambolesques, leur mode opératoire, de surcroît.

CODITOGO demande à Faure Gnassingbé la libération immédiate de Mme Brigitte ADJAMAGBO et de M. Gérard DJOSSOU, ainsi que tous les prisonniers politiques, car la gouvernance du tout répressif n’a pas d’avenir au Togo.

La République togolaise a-t-elle volé en éclats, avec toutes les dispositions constitutionnelles qui offrent aux citoyens l’expression de leurs libertés fondamentales ? Ou bien, finalement, les Togolaises et Togolais vivent-ils dans une prison à ciel ouvert, auquel cas, tous sont des prisonniers en sursis ?

CODITOGO demande aux autorités de fait du Togo d’arrêter cette provocation permanente qui n’augure rien de bon pour personne, car cette gouvernance connaîtra indubitablement ses propres limites; l’Histoire nous l’enseigne.

CODITOGO voudrait faire savoir aux Togolaises et Togolais qui en doutaient encore, que le système RPT-Unir qui régente le Togo depuis plus d’un demi-siècle, a décidé de défier notre Peuple, par cette gouvernance du tout répressif, de pillage systématique de nos ressources, y compris le viol permanent de notre dignité et de notre humanité. Au Peuple togolais de répondre !

Aujourd’hui, plus rien n’est nouveau dans cette république de copains et de coquins où plus personne n’est en sécurité, plus personne n’est en liberté, plus personne n’est en paix ! Des ministres rasent des murs et se barricadent, des généraux s’épient entre eux et s’entretuent, et les milices aux ordres traquent des citoyens comme des rats, etc.
Et ce jusqu’à quand, le système RPT-Unir tiendra cet équilibre de trapéziste ?
Parce que tant que les contentieux politiques s’accumulent et ne sont pas vidés, le risque du péril en la demeure est grand !
Non et non, il faut se remettre en question et sortir de cette voie suicidaire pour tous !
Les fuites en avant ne changeront pas l’issue, car il n’y a pas d’autre éventualité au bout que la victoire du Peuple. Cela est une certitude !

CODITOGO exige donc très fermement, la libération immédiate de Mme Brigitte ADJAMAGBO et M. Gérard DJOSSOU et de tous les prisonniers politiques.

CODITOGO exhorte l’ensemble des responsables politiques de l’opposition à exiger cette libération en mobilisant les moyens à cet effet.

CODITOGO appelle à un sursaut patriotique de tous les Togolais épris de paix, à la mobilisation générale de tous les partis politiques, de toutes les organisations de la Société civile, des syndicats, de la Diaspora, …, pour l’unité d’actions, seule voie de salut pour mettre fin à l’Etat d’exception dans lequel végète notre bien commun, le Togo.

Que viennent les tyrans, ton cœur soupire vers la liberté !

Pour CODITOGO,
Raymond Ayivi Coordinateur général.-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.