Togo-CNDH : des milliers de plaintes enregistrées depuis le début d’année

27


Au Togo, la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) joue un rôle important en matière des droits de l’Homme. Quel est le degré de sollicitation de la CNDH par les Togolais, s’interroge Togo matin.

Plusieurs équipes et personnalités influentes comme maître Yaovi Agboyibor se sont succédé à la tête de La CNDH. L’histoire de ladite commission ne sera pas toujours belle. Certaines affaires vont l’ébranler comme celle de la tentative de coup d’Etat de 2009. 

Malgré tout la CNDH tient le coup. Elle a été sollicitée et continue de l’être. Récemment l’affaire des braqueurs abattus à Lomé par la police a amené le président du Mouvement Martin Luther King (MMLK), le pasteur Edoh Komi, a demandé à l’institution dirigée par Mme Nakpa Polo (photo) d’ouvrir une enquête afin de situer l’opinion, renseigne Togo matin. C’est une preuve que les Togolais accordent de l’importance à la CNDH.

La contribution des organisations privées qui défendent les droits de l’Homme, n’est pas à sous-estimer. Elles aident d’ailleurs le gouvernement en faisant un travail de veille, en relevant les manquements, en faisant des plaidoyers dans un sens comme dans l’autre.

Malgré tout, la CNDH demeure le chef de file de la protection des droits de l’Homme au Togo. Selon notre source, contrairement à ce que l’on pourrait penser, beaucoup de citoyens la sollicitent et selon les responsables de l’institution, elle manque de personnel pour traiter toutes les plaintes. 

« Les plaintes pleuvent chaque jour, si bien qu’il est difficile d’en avoir un nombre exact » déclarait Yaovi Sronvi, un membre de l’institution, le mercredi. Preuve par neuf que l’on assiste à une forme d’écoute non-négligeable de la part de la CNDH. Toutefois, elle et toutes les autres institutions en charge des Droits de l’Homme doivent redoubler d’efforts pour perpétuer ce qu’ils ont déjà commencer.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here