Togo-Chine : deux approches différentes

Le Togo est rentré il y a 6 mois dans un processus de limitation du mandat présidentiel. De son côté, la Chine envisage de faire exactement l’inverse.

Le Parti communiste chinois (PCC) a fait savoir dimanche qu’il voulait lever la limite de deux mandats présidentiels dans la constitution.

Le comité central, sorte de parlement du PCC, a proposé d’effacer de la constitution la mention stipulant qu’un président « ne peut pas exercer plus de deux mandats consécutifs » de cinq ans, a annoncé l’agence Chine nouvelle. 

Xi Jinping, président de la République populaire depuis 2013, doit normalement quitter ses fonctions en 2023.

Ces dispositions seront soumises aux parlementaires chinois lors de la session annuelle plénière de l’Assemblée nationale populaire (ANP), qui s’ouvre le 5 mars.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.