Togo – CHAN 2020 : Les inquiétudes du sélectionneur

Le patron des Eperviers locaux a fait l’état des lieux de son groupe qui se prépare pour s’enrôler pour le Cameroun où il prendra part à sa première phase du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) du 16 janvier au 7 février 2021.

Jean-Paul Yaovi Abalo Dosseh était en conférence de presse virtuelle ce samedi 2 janvier dans la soirée. L’essentiel à retenir est qu’il s’inquiète de l’absence de certains ténors qui ont contribué à la qualification du Togo.

La sélection nationale A’ est dans sa dernière ligne droite des préparatifs de la prochaine phase finale du CHAN. Et elle va participer à ce rendez-vous continental sans certains de ses héros d’Agege absents pour des raisons diverses.
C’est le cas du buteur de l’Association sportive des chauffeurs de la Kozah (ASCK) décédé en juin 2020 à 25 ans suite à une courte maladie. « La disparition de (Kossi Edem) Koudagba nous a tous affecté. On sait que c’est un très bon joueur. Il a contribué beaucoup à cette qualification », répète le technicien local très affecté par le départ prématuré de l’attaquant.

Faute de championnat (arrêté à cause de la pandémie de coronavirus), les défenseurs centraux Klousseh Agbozo et Amah Tchoutchoui ont quitté le Togo et se sont engagés respectivement avec l’Olympique de Beja en Tunisie et avec le FC Nouadhibou en Mauritanie. Ils ne pourront plus faire le voyage du Cameroun.
« C’est difficile à avaler, mais on en peut pas l’empêcher puisque les joueurs n’avaient pas de compétition. Ils ont besoin de ça pour vivre, ils ont eu l’opportunité et ils sont partis », reconnait Dosseh, ajoutant qu’« Aujourd’hui, on a beaucoup de difficultés dans ces domaines pour vraiment les remplacer ».

L’adjoint de Claude Le Roy ne veut pas non plus fragiliser ce qu’il lui reste. Raison pour laquelle il souligne qu’il a « confiance » à l’effectif qu’il dispose actuellement sous la main. « Le football reste un sport collectif et je crois que d’ici la compétition, ceux qui ont intégré le groupe donneront satisfaction », croit-il.

Les Eperviers A’ vont évoluer dans la poule C composée du Maroc, de l’Ouganda et du Rwanda. Le Togo joue son match inaugural contre les Lions de l’Atlas, tenants du titres, le lundi 18 janvier prochain. Une équation qui ne lui sera pas facile à résoudre.

A.H.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.