Togo, CCIT : Le ministre Adédzé met fin à la mascarade.

La folle course de Germain Meba à se faire réélire par tous les moyens à la tête de la Chambre de commerce vient d’être courcircuitée par le Ministre du Commerce. Le processus électoral est donc suspendu.

Initialement prévu pour décembre prochain, le processus des élections consulaires de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo(CCIT) a été suspendu. Cette décision a été prise par arrêté N 043 du ministère du commerce en date du 02 septembre 2020.

Selon cet arrêté, cette décision fait suite à un certain nombre d’irrégularités observées dans les démarches. Trois principales raisons y sont évoquées : la première, les contestations soulevées par les associations professionnelles et certains opérateurs économiques. La seconde, le non-respect des conditions d’établissement des listes dans chaque préfecture et sous-préfectures. Puis la dernière, la mutation de certains agents du ministre de l’administration territorial membres des commissions d’établissement de listes électorales.

Ainsi, le ministère en charge se voit obliger de suspendre le processus électoral jusqu’à nouvel ordre : « soucieux de l’organisation d’élections consulaires inclusives, transparentes et régulières : est suspendu jusqu’à nouvel ordre le processus d’élections des membres de l’assemblée consulaire de la chambre de commerces d’industrie du Togo » pouvait-on lire dans le communiqué.

Pour rappel, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo est un établissement public. Elle est dirigée par un bureau de 07 membres, élu pour un mandat de 04 ans renouvelable. Elle avait annoncé le 14 août dernier le début du processus de l’élections consulaires pour élire un nouveau bureau. Meba Germain le Président sortant et candidat à sa propre succession est au centre des intrigues.

Diane Olobi

Source : independantexpress .net

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.