Togo: ça chauffe à « Olé » à cause du Coronavirus !

Les employés conducteurs de taxi moto de la société de transport Olé sont mécontents. Ils l’ont fait savoir à travers un mouvement d’humeur hier mercredi au siège de la société.

En effet, selon les conducteurs de taxi moto, leur employeur Olé exige d’eux qu’ils ramènent toujours les 2000 FCFA quotidien comme bénéfice pour la société  tel que prévu par leur contrat. Une exigence devenue quasi-impossible pour les conducteurs de taxi-moto à cause des mesures de prévention au coronavirus; la clientèle se faisant rare.

Par conséquent leur chiffre d’affaire est aussi à la baisse. « Il est difficile de réaliser le bénéfice habituel qui s’élève à 2000 FCFA. On a proposé de ramener un bénéfice de à 1000 fcfa/jour  en attendant que la situation reviennent à la normale mais ils [les responsables d’Olé] ne veulent rien comprendre », déplore un conducteur en colère.

En dehors de la revue à la baisse des bénéfices exigées pour palier la crise sanitaire actuelle, les employés exigent également une demi-journée la journée du samedi et la mise en place d’un syndicat car ils se sentent « exploités ». Ils réclament également une assistance en cas d’accident de circulation, leurs vidanges aux frais de l’entreprise…

Les conducteurs de moto taxis de la société Olé lancent un cri de détresse aux autorités togolaises pour qu’elles se penchent sur leur situation.

Elom Duvor

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.