Togo: ça chauffe à Barkoissi !

0

Les habitants de la commune de Barkoissi (600 km au Nord de Lomé, préfecture de l’Oti) ne peuvent plus contenir leur colère. Ils réclament le bitumage  du tronçon Kara-Dapaong. Une demande prioritaire qui, selon eux, préoccupe moins le gouvernement. Ne sachant plus à quel saint se vouer, ils sont descendus  dans les rues pour manifester leur mécontentement hier 16 janvier 2020.

L’importance d’une route dans la vie d’un pays n’est plus à démontrer. Elle relie les villes entre elles et facilite la circulation des personnes et biens. Mais quand elle n’est pas en bon état, elle devient source de difficultés pour les populations et c’est le cas à Barkoissi. C’est cette situation qui justifie la descente dans les rues des populations, histoire d’exprimer leur indignation face à « l’indifférence notoire des autorités ».

Les riverains  souhaitent un changement. L’état délabré de la voie Kara-Dapaong qui traverse leur nouvelle commune, et qui devient très poussiéreuse en périodes d’harmattan ne les avantage point. En protestation, ils ont  bloqué la circulation afin d’attirer l’attention des autorités une fois encore sur le calvaire qu’ils traversent. « Ils ont immobilisé tous les véhicules qui passaient et obstrué la voie avec de grosses pierres et des pneus uses », rapporte IciLomé.

Plus que décidés, les manifestants ne veulent plus « se laisser faire ». « Cela fait longtemps que nous attirons l’attention des autorités, mais toujours rien. Il nous revient maintenant d’agir pour leur faire comprendre qu’on souffre trop ici à cause de la poussière, surtout en ces périodes d’harmattan », explique un d’entre eux.

La commune de Barkoissi semble être moins touchée par les actions menées par l’Etat en faveur du développement. La localité connait un retard par rapport aux autres contrées du pays. Les populations ont leur espoir tourné vers le gouvernement qu’elles ne cessent d’interpeller.

Elisée Rassan

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.