Togo-Braquages à Lomé : Trois suspects nigérians arrêtés

La Direction Centrale de la Police Judiciaire du Togo annonce l’interpellation d’un groupe d’individus, suspects d’avoir perpétrer une série de braquages de clients de banques à Lomé, ces derniers mois.

Cette arrestation intervient après une enquête ouverte par la Police Centrale, qui indique que tous individus arrêtés sont de nationalité nigériane.

«Le mercredi 16 mars 2022, alors que ce réseau avait encore planifié un vol à main armée, l’un d’entre eux, présent dans l’enceinte d’une banque de la place, a été interpellé sur les lieux. Il a été identifié comme se nommant ONYEKACHI CAJETAN Abbas, se disant revendeur au Nigéria. Ses compères à moto à l’extérieur de la banque, alertés, ont réussi à prendre la fuite », indique la Police dans un communiqué.

Dans la foulée, 02autres membres du réseau ont été interpellés le même jour à Lomé. Il s’agit de : CHIBUO Victor Chinedu, 39 ans, se disant revendeur d’effets vestimentaires à Lomé , et OKAFOR Chukwudozie alias « The best”, gérant d’une boutique à Déckon.
Ces individus, membres d’un vaste réseau transfrontalier, agissent toujours en binômes armés sur des motos non immatriculées.

À en croire la même source, leur mode opératoire consiste d’abord à cibler leurs victimes à la banque, ensuite à les prendre en filature à leur sortie, et enfin à leur arracher sous la menace de leur arme, le sac contenant l’argent.

Ils auraient reconnu leur participation à plusieurs vols à main armée commis dans la ville de Lomé :

1- Le 30 septembre 2021, à hauteur de la Caisse nationale de sécurité sociale, ils ont mortellement blessé par balle un individu avant de lui retirer son sac contenant une somme de 15.000.000 FCFA ;

2- Le 17 décembre 2021, non loin de l’agence SATGURU, ils ont brisé la vitre arrière d’un véhicule et se sont emparé d’un sac renfermant une somme de 50.000.000 FCFA ;

3- Le 18 janvier 2022 à Nyékonakpoè, ils ont immobilisé un jeune homme à moto, avant d’emporter son sac contenant la somme de 50.000.000 FCFA ;

4- Le 09 février 2022 au quartier Bè, ils ont arraché une somme de 12.365.000 FCFA ;
5- Les 03 et 09 mars 2022, respectivement aux feux tricolores des Sapeurs-pompiers à Nyékonakpoè et à Agbadahonou, ils ont réussi à arracher une somme totale de 15.000.000 FCFA.

Les malfrats interpellés seront présentés au Procureur de la République pour répondre de leurs actes. Les investigations se poursuivent dans le but de rechercher et interpeller les autres membres du réseau.

Source : icilome.com