Togo-Braquage : Un Camerounais dans les mails de la police

La Police togolaise a annoncé hier mercredi, l’arrestation de deux malfrats, dont un Camerounais et un Togolais, tous appartenant à un dangereux réseau spécialisé dans les vols à main armée de véhicules.

Les faits ayant conduit à l’interpellation de ONANA MOGO Jean Derick, 25 ans, de nationalité camerounaise, et AMEDEGNATO Métotsavalou, 34 ans, remontent à la nuit du 08 au 09 octobre 2021.

« Cette nuit-là, vers minuit, un citoyen qui venait de rentrer chez lui à bord de son véhicule, a été attaqué par trois (03) individus armés de machettes. Après les avoir bâillonnés, sa femme et lui, ils ont passé au peigne fin la maison et ont emporté une somme d’environ un million deux cent mille (1.200.000) FCFA, divers objets de valeur, ainsi qu’un véhicule HYUNDAI TUCSON appartenant à la victime. Saisie quelques instants plus tard par la victime, la Police nationale a immédiatement ouvert une enquête et s’est lancée à la traque de ces malfaiteurs, » a indiqué la police.

« Quelques heures après la commission de leur forfait, aux environs de 4h du matin, le nommé ONANA MOGO Jean Derick a été interpellé, alors qu’il tentait de traverser la frontière entre le Togo et le Bénin à bord du véhicule volé. La fouille opérée par l’équipe sur place, a permis de retrouver la carte nationale d’identité de la victime, la carte grise du véhicule et une machette soigneusement dissimulée sous le siège. La suite des investigations a permis d’établir clairement que ce réseau, bien organisé, n’est pas à son premier coup ».

Le 06 octobre dernier, la Police nationale avait enregistré un autre cas de vol d’un véhicule HONDA CRV, commis suivant le même mode opératoire.

Une photo de ce véhicule ainsi que celle de sa carte grise, ont été retrouvées dans le téléphone du nommé ONANA MOGO Jean Derick. Confondu par cet élément, il a fini par reconnaître que le vol du 06 octobre était leur œuvre.

Selon ses propres déclarations, il avait agi avec ses compères, GAETAN et DANY, également camerounais, et actuellement en fuite. Après avoir ligoté la victime sous la menace de leurs machettes, ils s’étaient enfuis avec son véhicule et avaient réussi à franchir la frontière entre le Togo et le Bénin, précisément à Sanvee Condji, grâce à l’aide du nommé AMEDEGNATO, un habitué des lieux. Les véhicules ainsi volés, sont directement acheminés au Cameroun via le Bénin et le Nigéria.

Par ailleurs, la nationalité, le mode opératoire ainsi que les cibles des membres de ce réseau n’ont pas laissé indifférents les services d’enquête. En mai 2020 déjà, une bande de cinq camerounais, avec à leur tête le nommé MOGO Clément Didier, avait été démantelée pour les même faits.

Les recoupements ont révélé que le nommé ONANA MOGO Jean Derick, actuellement aux mains de la Police nationale, n’est autre que le frère cadet de MOGO Clément Didier, tête du précédent réseau et en prison depuis mai 2020. Depuis sa cellule en prison, il continue de commanditer les vols à main armée de véhicules.

Finalement, ces deux individus seront conduits devant le Procureur de République.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.