Togo – Auguste Dogbo rétabli dans ses droits par la justice

Interdit en 2018 de toute activité sportive pour une durée de trois (3) ans, l’ancien président du CNO Togo (Comité National Olympique du Togo) Auguste Dogbo vient d’être lavé de toute accusation par la justice togolaise.

Le 28 mai 2018, le bureau exécutif du CNO Togo dirigé par Kélani Azaad Bayor suspend de toute « activité et fonction liée à la gestion des associations sportives » l’ancien président Auguste Dogbo. En cause, une affaire de faux passeport de l’athlète Alessia Afi Dipol qui, a pris part aux JO d’hiver, Sotchi 2014, sous les couleurs du Togo.

Auguste Dogbo, assisté par son avocat Jean Yoavi Degli, saisit la cours suprême du Togo le 19 juillet 2018. En audience publique ordinaire du 26 mars 2020, la cours suprême du Togo a tout simplement annulé la décision du bureau du président Kélani Azaad Bayor.

Déjà connue des parties, cette décision de la cours suprême du Togo a été, de façon officielle, notifiée le jeudi 9 juillet 2020, au Comité national olympique du Togo. Rétablissant Auguste Dogbo dans ses droi-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.