Togo – Au Togo, il n’y a de vœux qui vaillent mieux que le changement

Comme la tradition l’a consacré, une nouvelle année est entourée du mythe de Vœux. Chacun à son niveau, formule les vœux qu’il trouve nécessaire.

Mais quand on vit dans un pays comme le Togo dans la majorité écrasée par les dégâts engendrés par sa gestion primitive, on pense de moins en moins aux Vœux. Pour cause. Ce pays n’offre aucune garantie d’avancement pour ressembler à ses voisins.

Au contraire, tous les maux lui collent malheureusement comme un gant : gabegie, corruption, concussion, clientélisme, pillage, tribalisme, impunité, arbitraire, insouciance… Je prends juste les deux dernières semaines de l’année 2020 au Togo.

Primo : Augmentation de plus de 40% des frais de péage dans ce contexte de misère généralisée accentuée par les aléas de Covid-19, une décision impopulaire et indécente qui va entraîner la hausse des frais de transports.

Secundo : Braquage de plusieurs centaines de moutons et de chèvres à Gbossimé (Tokoin Abové) à Lom-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.