Togo-Année scolaire 2021-2022 : Kokoroko a atteint son « objectif »

En Conseil des ministres lundi à Lomé, le ministre Dodzi Kokoroko des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat a présenté au gouvernement, le bilan de l’année scolaire 2021-2022.

Le bilan présenté par Kokoroko a donné du baume au cœur au Conseil. L’objectif a été atteint au regard des résultats obtenus aux différents examens nationaux. Ainsi les taux de réussite suivants ont été enregistrés : pour le Certificat d’études du premier degré (CEPD), 93,30% ; pour le Brevet d’études du premier cycle (BEPC), 82,99% ; pour le Baccalauréat première partie de l’enseignement général, 78% ; pour le Baccalauréat première partie de l’enseignement technique, 71,71% et pour le baccalauréat deuxième partie des enseignements général et technique 74,34%.

Dans le but de poursuivre l’amélioration du système éducatif, le gouvernement compte consolider les actions et réformes ayant conduit à l’obtention de ces résultats encourageants. Ceci, dans un climat de maintien constant de dialogue et de concertation avec les organisations syndicales d’enseignants et de parents d’élèves et pour le devenir des élèves.

Le Conseil des ministres a saisi cette opportunité pour adresser ses félicitations aux apprenants, aux encadrants ainsi qu’aux parents d’élèves qui se sont mobilisés pour aboutir aux résultats obtenus, en particulier pour ce qui est de la progression du nombre de filles parmi les admis.

Faut-il le mentionner, ce satisfecit officiel décerné par l’Etat ne cache pas la baisse de niveau observable dans les faits et gestes des produits du système éducatif togolais depuis les années 90.

Source : icilome.com