Togo-André Kangni Afanou : « C’est à Mèche Amina de présenter des excuses à la nation »

Les réactions fusent de partout après le licenciement abusif des employés de la société Mèche Amina. Ce qui choque davantage les défenseurs des droits de l’homme au Togo, c’est le fait que cette société demande à ces ouvriers (licenciés) de lui présenter une humiliante lettre d’excuse avant de les réembaucher.

Cette méthode néocolonialiste dont fait preuve la société Mèche Amina révolte plus d’un. Surtout André Kangni Afanou, coordinateur Afrique du Centre pour les droits civils et politiques.

« Le plus révoltant dans cette affaire de la société Amina, ce n’est pas seulement le fait que, depuis près de vingt (20) ans, cette société bénéficie d’énormes privilèges au détriment du bien-être de nos compatriotes qui y travaillent. Le plus révoltant, c’est cette fameuse lettre de “demande de pardon à genou que les anciens employés sont censés rédiger avant de se faire embaucher à nouveau », a-t-il posté sur sa page Facebook.

Pour ce défenseur de droits de l’homme, c’est plutôt la société Mèche Amina qui doit présenter ses excuses à la nation togolaise.

« Il me semble que tous les leaders d’opinion de notre pays doivent se lever pour que ce soit plutôt la Direction de la société Amina qui présente des excuses à la nation togolaise », a souligné André Kangni Afanou.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.