Togo-Alternance politique : Cette recette de Nathaniel Olympio qui risque d’agacer certains opposants

Nathaniel Olympio

La lutte politique au Togo est au point mort depuis quelques mois déjà. Pas de manifestations, plus de revendication du peuple. C’est à croire que les Togolais sont finalement fatigués du combat politique enclenché depuis les années 90. Nombreux sont ces observateurs qui accusent les leaders politiques de l’opposition d’être à l’origine de cette démobilisation populaire. Et c’est à juste titre. Mais tout n’est pas encore fini, rassure Nathaniel Olympio.

Intervenant samedi sur les ondes de Victoire FM dans l’émission « Retro-7 », le leader du Parti des Togolais (opposition) a proposé une nouvelle recette qui, selon lui, pourrait relancer la mobilisation. Nathaniel Olympio recommande un retrait total des acteurs politiques au-devant de la lutte. Il préconise une lutte citoyenne sans aucune étiquette de partis politiques.

« Dans les conclusions que nous avons suite aux réflexions que nous menons, il ne faut plus laisser la lutte entre les mains des partis politiques. Parce que les partis politiques sont faits pour aller à des élections. Et comme nous ne voulons plus aller à des élections, parce que nous ne pouvons pas les gagner, il serait mieux de sortir de ce schéma qui met les partis politiques devant la lutte. Les partis politiques doivent avoir la force et la compréhension et l’intelligence politique pour que l’on se dise, qu’au jour où nous sommes, nous ne pouvons pas gagner les élections. Donc mettons-nous en retrait et laisser la lutte devenir une lutte citoyenne pour la démocratie. Ce qui est différent. C’est-à-dire que nous allons laisser les Togolais s’exprimer par eux-mêmes, s’engager eux-mêmes dans la lutte. Il faut laisser les Togolais défendre eux-mêmes ce qui leur est cher et non au nom d’un parti politique. Cela fera toute la différence », a expliqué Nathaniel Olympio

Avant d’interpeller ses confrères, leaders politiques à prendre en compte cette réalité : « Si nous voulons continuer à défendre les couleurs de nos partis individuellement, nous n’obtiendrons jamais ce que les Togolais veulent ».

Cette recette proposée par Nathaniel Olympio est à saluer dans la mesure où les multiples combats politiques menés depuis les années 90 sous les couleurs des partis politiques sont toujours soldés par des échecs. Des échecs souvent dus à des calculs politiques et aux guerres de leadership.

Reste à savoir si cette proposition stratégique fera bon écho dans le landerneau politique, quand on sait que dans certaines écuries qui se réclament de l’opposition sérieuse et responsable, le titre de meneur de la lutte est une question d’estime.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.