Togo-Agriculture : Le MMLK invite le gouvernement à revoir les prix des engrais

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) est inquiet de l’inflation du coût des engrais qui est passé de 12.500 à 18.000 FCFA pour le type NPK de 50kg. Et l’organisation est visiblement préoccupée par les conséquences de cette augmentation sur le rendement agricole cette année. Dans un communiqué publié lundi, elle invite le gouvernement à maintenir le prix initial pour répondre aux préoccupations actuelles des agriculteurs.

Communiqué

MMLK/ Malgré la subvention , le gouvernement a fixé le prix de vente de 50 kg d’angrais NPK et URÉE à 18 000F , coût très cher par rapport à l’ancien prix qui est de 12500 à 13750f
POURQUOI CETTE AUGMENTATION DE PRESQUE DE 50% ?

Le gouvernement togolais vient de rendre public le prix de vente du sac d’angrais de 50kg à 18000f , largement supérieur aux prix antérieurs qui étaient de 12500 à 13750 le sac de 50 kg de NPK et URÉE . Il serait avéré que les coûts des matières premières ont considérablement augmenté sur le plan international, ce qui pourrait contribuer à la hausse des prix d’angrais mais le Togo ne peut pas être si frappé étant donné qu’il est pays producteur de clinker et de phosphate.

Curieusement , le prix d’engrais serait moins ailleurs avec la subvention des gouvernants que le Togo. Par conséquent, les raisons pourraient être valables ailleurs et non au Togo si l’on veut vraiment accompagner et encourager les producteurs à des rendements excellents. Selon les producteurs contactés, il leur sera difficile de supporter ce prix au moment où ils attendent du gouvernement de la réduction du coût. Pour le MMLK, nous tendons inévitablement vers des entraves graves à la production de tous les secteurs agricoles .

Car à part , cette subvention dont parle l’état en matière agricole , les producteurs n’ont plus rien comme soutien et appui de quelque forme que ce soit. Cette annonce du gouvernement est un coup dur pour l’ agriculture au Togo en cette année et il sera préférable que le gouvernement garde au moins le prix initial pour répondre aux préoccupations actuelles des agriculteurs.

Cela pourra traduire le souci du gouvernement à être proche des acteurs agricoles au Togo. Le Mouvement Martin Luther King redoute la non adhésion des producteurs à ce nouveau prix présageant un avenir sombre pour l’agriculture au Togo .
Par ailleurs , le MMLK invite les agriculteurs à davantage se tourner vers les autres types d’enrichissement du sol qui sont d’ailleurs recommandés de nos jours .

Lomé , le 9 mai 2022

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.