Togo-Agression d’une fille par un berger peulh à Anié

C’est à travers un communiqué rendu public ce vendredi 02 juillet 2021 que le Bureau du Mouvement des sept Collines (M7C) s’indigne d’une énième “traque à la machette” des bergers peuhls sur une jeune fille dans la préfecture d’Anié.

« Le lundi 28 juin dernier, les peuhls ont encore frappé, et cette fois-ci de façon très horrible. La nouvelle victime s’appelle AGANGNI Pascaline et fête malheureusement ses 18 ans d’âge aujourd’hui dans la détresse », rapporte le M7C après avoir rendu visite à la victime au CHR d’Atakpamé.

« Les circonstances de cette énième bavure sont révoltantes (…) Le papa crève déjà toute sa fortune et tourne autour de 400.000 fcfa de dépenses, un bilan provisoire bien sûr », a martelé le Secrétaire Général du Mouvement, Valentin ATCHA, Alias Valentino of Zion.

À en croire ce dernier, cette agression n’est pas la première dans le canton d’Oké Adogbénou ou dans la préfecture d’Anié.

« Le jeudi 20 mai dernier, le jeune Rafiou fut soigneusement charcuté par des peuhls dans les hauteurs d’Adjora et Tchagritchakpa. Cette bavure de trop aurait occasionné l’affectation du tout puissant de la localité, le CB Nadjombé », a-t-il noté.

Selon la version recueillie auprès des parents de la victime, l’agresseur est un mineur. Le père de la victime a également indiqué que l’affaire aurait été confiée au procureur par le CB.

Le mouvement basé à Atakpamé exhorte donc le nouveau CB de la gendarmerie d’Oké Adogbénou de mettre les bouchées doubles pour assainir la sécurité dans ledit canton.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.