Togo – Affaire Madjoulba : Arrestations, perquisitions, surveillance…

Montée d’adrénaline au sein de la grande muette. Ça tourne au vinaigre entre le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé et son ancien Chef d’Etat-major de l’Armée. Depuis quelques heures, l’on assiste à une opération interne d’arrestation, de perquisitions. Au centre de l’intrigue, la mort du Colonel Toussaint Madjoulba. L’étau se resserre sur un réseau, déjà soupçonné. Les complices et les suspects se dénombrent et les jours sont doublement comptés pour le principal suspect. Ça sent le fauve !

Alors que le Chef de l’Etat togolais était en visite ce lundi en Côte d’Ivoire pour l’investiture d’Alassane Ouattara élu pour un troisième mandat, les forces armées togolaises sont secouées par des opérations d’interpellations et de perquisitions tous azimuts. D’après nos informations, 18 personnes environ sont mis sous arrêt, leurs domiciles perquisitionnés. Il s’agit de tous les éléments du BIR pour la plupart présents le 04 mai 2020 jour de l’assassinat du Colonel Madjoulba et d’autres agents fidèles à l’ancien Chef d’Etat-major de l’armée, le Général Kadanga.

Pour l’heure, les perquisitions ont pu donner d’après des sources officieuses, des moyens de communication de ces derniers qui seront étudiés et d’autres éléments dont nous n’avons pu avoir connaissance.

Le Général Kadanga quant à lui est h-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.