Togo / Accidents gratuits en circulation : Ces paramètres que la voirie doit prendre en compte…

Une balayeuse de rue aurait été percutée à GTA samedi 29 mai dernier par un véhicule. Le conducteur, à en croire certains témoignages, était au téléphone alors qu’il conduisait. « C’était tellement triste, j’avais vu la scène, en plus le conducteur était au téléphone de son volant…un comportement irresponsable qu’on dénonce souvent mais que certains n’arrêtent de faire », a raconté un passager. Suffisant pour faire cesser ces attitudes irresponsables qui se perpétuent sur nos rues ? Non. Car aujourd’hui plus qu’hier, on en rencontre des conducteurs qui ne s’embarrassent pas des codes de la route pour passer ou recevoir des appels en pleine circulation. Superfétatoire d’en énumérer les dramatiques conséquences.

Si l’imprudence du conducteur est ici pointée, les allégations vont bon train. Beaucoup se demandent si la dame avait péri par manque du port d’épi ou du non-respect du balisage de la zone par les conducteurs, toutes choses qu’il faut considérer, quand on sait qu’à Lomé, les dispositifs de protection mis à la portée des balayeurs de rue sont de piètre qualité. Certains de ces balayeurs refuseraient même d’utiliser ces dispositifs vu qu’ils ne protègent en rien. L’autre paire de manches est l’inattention des conducteurs aux zones de balisage. Rien de tel que d’améliorer les épis et autres dispositifs de ces balayeurs qui n’en demeurent pas moins des travailleurs dignes de ce nom. Les programmations aux heures où la circulation est dense doit être prohibée par la voirie. Il en va de la sécurité des travailleurs.

Source : Le Correcteur / lecorrecteur.info

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.