Togo : A quand une femme Présidente de la République ?

les femmes de faure

« Petit Pays », avocat défenseur des causes féminines aura désormais « faure » à faire. Il a un challenger de taille, le jeune président togolais décidé à lui ravir la vedette. Il est aux petits soins de son harem dont il fait la promotion à tout va. Il est aujourd’hui bien entouré. C’est le président le plus gâté au monde actuellement. Il a fait propulser au perchoir à l’Assemblée nationale une femme, dame Yawa Djigbodi Tségan qui a cristallisé l’actualité ces derniers jours. Dans le mauvais sens malheureusement.

A la primature trône désormais une dame. L’égérie de la République, Victoire Tomégah-Dogbé a été nommée chef du gouvernement en début de semaine. Elle est la toute première femme à occuper ce poste depuis l’indépendance du Togo.

Quant à «Madame Doing Business », Sandra Ablamba Ahoefavi Johnson, elle a été promue Secrétaire générale de la Présidence. Au palais présidentiel et en dehors, grouillent également une multitude de muses, pour le plaisir des yeux.

Si les femmes sont à l’honneur et occupent de très hautes fonctions dans le pays où jadis elles n’avaient pas voix au chapitre, il y a cependant deux postes très importantissimes qui ne sont pas à ce jour pourvu. On garde espoir que le jeune Prince fera diligence pour combler ce vide. D’abord, le poste de Première dame. Le Togo est à ce jour, le seul pays sur le continent à ne pas avoir de First Lady qui a pourtant un rôle important à jouer.

C’est elle qui devrait être la vitrine du pays puisqu’elle devrait être à la fois hôtesse du palais et accompagner le Prince lors de ses odyssées à l’étranger ou dans les cérémonies et les sommets internationaux. Lors d’un voyage au Vatican, les « juliettes » (journalistes) avaient pris la mère de « Faurevi » pour la Première dame du Togo. C’est beau d’être très regardant sur le genre, d’adorer les femmes et de faire leur promotion, mais c’est encore beau d’avoir une First Lady.

L’autre poste hyper important à combler, la plus haute fonction du pays : Président de la République. Verra-t-on un jour une femme à ce poste ? Il vrai que n’est pas président au Togo qui veut. C’est la chasse gardée des Gnassingbé. Le clan semble disposer du titre foncier sur le Togo. Faure Gnassingbé permettra-t-il à une égérie de lui succéder à la présidence ? Question pour plusieurs champions !

Liberté N°3245 du Vendredi 02 Octobre 2020

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.