Togo- 47è session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie à Kigali : Une délégation de parlementaires participe aux travaux

La 47è session de l’assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) se tient à Kigali au Rwanda, du 05 au 09 juillet 2022. La délégation togolaise conduite par l’honorable Germaine Kouméalo Anaté prend part activement aux travaux qui ont débuté le 5 juillet par la réunion du bureau de l’APF. Elle est composée, outre la députée Germaine Kouméalo Anaté, les députés Molgah Abougnima, Kossi Akakpo Hounakey et Ekoé Kini, le chef de Cabinet de la Présidente de l’Assemblée nationale.

La thématique retenue à cet effet, est axée sur la gouvernance mondiale, le rôle des parlementaires pour une paix durable.

L’assemblée plénière a lieu ce vendredi 8 juillet 2022. Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Adama Bictogo, également président de l’APF, a présidé la cérémonie d’ouverture qui a vu la présence de la présidente de la chambre des députés, Donatille Mukabalisa et de Edouard Ngirente, Premier ministre du Rwanda.

La délégation des parlementaires de l’Assemblée nationale togolaise a participé aux débats aux côtés des autres délégués des pays membres de l’APF. Ils ont convenu que la diplomatie parlementaire est un instrument essentiel à la consolidation de la paix mondiale.

A cette cérémonie, M. Bruno Fuchs a été désigné Secrétaire général parlementaire par intérim de l’APF. Le successeur d’Adama Bictogo a été élu par la même occasion. Il s’agit du canadien Francis Drouin qui va présider l’APF dès ce 9 juillet 2022.

En prélude à l’assemblée plénière, le bureau de l’APF a délibéré sur la réforme des statuts de l’Assemblée, les accords de partenariat, la consultation des rapports des commissions permanentes et des réseaux parlementaires, les rapports des chargés de missions aux niveaux régionaux, et les projets pluriannuels des thèmes de débat législatif.

Les échanges ont également porté sur les orientations stratégiques à envisager pour que l’APF soit davantage au service du bien-être des populations et pour la construction d’un espace francophone plus juste, plus durable et plus inclusif.

En outre, les participants ont abordé le programme de coopération parlementaire et ont pris connaissance de l’état d’avancement de la mise en œuvre du cadre stratégique de l’Assemblée pour la période 2019-2022 et la mise en place du nouveau projet de cadre stratégique pour la période 2023-2026.

La délégation togolaise a aussi participé aux réunions du Réseau des femmes parlementaires et du Réseau des jeunes parlementaires, ainsi qu’aux réunions des commissions permanentes.

Assemblée nationale

Source : icilome.com