Togo: 13 janvier 2018, la journée de tous les dangers

391

L’atmosphère politique se chauffe et se tend. Le programme « si tu marches je marche » reprend ce 13 janvier. La classe politique, opposition comme majorité au pouvoir projette marcher ce jour du 13 janvier riche de symboles dans la vie politique de notre pays.

Les partis membres de la coalition des 14 ont annoncé des jours et des semaines difficiles très prochainement et c’est à quoi répond UNIR, le parti au pouvoir, qui appelle, comme la coalition, à des manifestations le samedi 13 janvier sur toute l’étendue du territoire. En répondant du tic au tac à l’opposition, UNIR veut démontrer, comme parle passé, sa capacité de mobilisation de l’immense majorité des togolais acquise à sa cause.

Lire aussi: « Togo: les médecins de plus en plus remontés [Vidéo] »

Ce parti veut également démontrer que nul n’a le monopole de la rue. Il faut retenir aussi que depuis son avènement au pouvoir le Président Faure se bat pour faire de la date du 13 janvier une journée moins polémique mais la dangereuse récupération de cette date par l’opposition fait craindre le pire.

Lire aussi: « Togo: l’opposition marche, UNIR boit et danse ! »

Les manifestations de rues quelles qu’elles soient ont suffisamment établi un équilibre des forces entre les acteurs politiques. Il conviendrait aujourd’hui d’explorer d’autres pistes de sortie de crise pour un aboutissement des réformes politiques consensuelles. Nos hommes politiques doivent prouver leur capacité à surmonter leur égo afin d’éviter des violences gratuites et des souffrances inutiles au peuple.

Source: Waraa les vainqueurs N° 173

Source : www.togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here