Togo / 10 ans d’UNIR : Un bilan dans la Toilette !

Les membres de la minorité pilleuse qui ont pris le Togo en otage depuis 55 ans sont en fête. Oui, les membres du parti dominant sont en fête. Ils célèbrent dix ans de leur ancien nouveau parti UNIR, après avoir célébré 45 ans de son ancêtre, le RPT. Comme la vie est belle ! Les jours se suivent et se ressemblent pour eux. Tout est rose, tout est jouissance, tout est paillettes et strasses. Ils se considèrent d’ailleurs comme des demi-dieux, immortels, ils sont là et ils y restent éternellement.

En 10 ans ou en 55 ans d’existence, puisque d’UNIR au RPT, c’est du pareil au même, il est difficile, extrêmement difficile de capitaliser les réalisations sociales du parti Etat au profit des populations. Quand dans la ville présidentielle, les habitants ont difficilement accès à l’eau potable, quand dans d’autres contrées, les populations n’ont pas accès à l’électricité et meurent de toutes sortes de maladies, même des plus banales, on peut se faire une idée de la gouvernance de ceux qui se considèrent comme irremplaçables au Togo. La misère effroyable que trainent les Togolais au quotidien est symptomatique de l’échec patent de cette gouvernance approximative. En 10 de vie d’UNIR et 17 ans de règne de son champion, pas un seul hôpital digne de ce nom n’est sorti de terre au profit des Togolais.

L’hôpital VIP, Saint Pérégrin, que se construit la minorité pilleuse et qui porte la touche de la dame de fer –n’ira pas se soigner à cet hôpital qui veut, les soins ne seront pas à la portée de toutes les bourses- s’est transformée en hôpital Saint Glin-glin. Annoncé pour être inauguré en juillet 2020, l’hôpital de référence est toujours en chantier trois (03) ans après son lancement.

Pour les 10 ans, tout le bataclan du régime a vidé l’administration et s’est transporté à Atakpamé pour festoyer. Les dossiers peuvent attendre, le temps que la fête prenne fin. Voilà une autre grande plaie incurable que traine ce régime. Le bilan d’UNIR et partant du RPT, pour reprendre l’expression de feu Fambaré Ouattara Natchaba, est globalement négatif. Mais les membres de la minorité pilleuse sont dans leur bulle, leur monde à eux et pensent avoir fait des réalisations gargantuesques.

« Grâce au charisme du président de notre parti, notre pays a enregistré de belles réussites à l’instar de la consolidation de la paix et de l’état de droit, l’accélération de la croissance économique, l’amélioration du climat des affaires, la mise en œuvre de la décentralisation, l’amélioration du cadre de vie et le renforcement du capital humain, la garantie de fourniture en eau et en énergie électrique et la promotion de l’éducation, de la culture et du sport », tel est le bilan virtuel, abstrait dressé par Aklesso Atcholi, secrétaire exécutif du parti. Donc si on comprend bien, en 10 ans, le parti Etat n’a réalisé rien de concret…

Source : Liberté / libertetogo.info

Titre original: 10 ans d’UNIR, un bilan globalement négatif

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.