Tigre de papier

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.

Une enquête diligentée aussitôt a permis de remonter jusqu’au commanditaire, un ressortissant togolais vivant en Belgique surnommé ‘Master Tiger’.

Une opération baptisée par l’intéressé ‘Tigre Révolution’.

Au total, 18 individus ont été interpellées, dont 15 à Lomé, 2 à Sokodé et 1 à Sogakopé (Ghana). 

L’objectif de ce groupe était de mener des actions de déstabilisation.

Ces agressions ont fait un mort du côté des forces de l’ordre ; un gendarme a succombé à ses blessures.

Les armes volées n’ont toujours pas été retrouvées.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.