Tarif des péages augmentés: grosse colère dans certaines villes du Togo

Suite à l’augmentation des tarifs des péages décidée par le gouvernement à compter de ce jeudi, il nous revient que des manifestations spontanées des conducteurs sont observées au niveau des péages sur la nationale N°1.

Selon les informations, les routes sont bloquées par les transporteurs sur la nationale N°1 au niveau de chaque péage. Ces manifestations sont observées au niveau de Cinkassé et Dapaong.

A LIRE AUSSI: Trading: du jackpot à la faillite, la panique des investisseurs au Togo

Des mouvements sont également signalés à d’autres péages. Sur la Nationale N°5 (Kpalimé-Atakpamé), les conducteurs de taxi-moto ont bloqué la voie et exigent la suppression des frais de péage imposés aux deux roues. Selon les informations, il y a eu des altercations entre ces usagers de cette route et les forces de sécurité.

Cette décision entre en vigueur ce jeudi 18 mars 2021. Et ces usagers de la route montrent leur désaccord par rapport à cette décision qui va plus enfoncer les Togolais en ce moment de crise sanitaire liée à la Covid-19 où ils tirent le diable par la queue.

Manifestations à Kpélé

Les habitants de Kpélé, ville située à 200 km de Lomé, ont également protesté vigoureusement contre l’augmentation des tarifs au péage.

A LIRE AUSSI: [CONFIDENTIEL]: encore une guerre de pouvoir entre les franc-maçons au Togo

La nationale N°5, Kpalime-Atakpame est bloqué depuis 6H du matin par les conducteurs de moto. Ils demandent la suppression des frais de péages pour les motocycles.

Les négociations n’ont pas abouti pour libérer la voie. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Des courses poursuites, des jets de pierres, les gaz lacrymogènes sont en cours à Adéta. Plusieurs arrestations ont été signalées.

Togoactualité

Image en guise d’illustration

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.