Taama: 'C’est scandaleux que la Coalition fasse preuve d’autant de monolithisme'

Le président du Nouvel Engagement Togolais (NET) s’est prononcé mercredi sur les consultations menées actuellement par le gouvernement togolais en vue de recueillir les avis des partis politiques représentés au Parlement et personnalités politiques sur les modalités et le cadre du futur dialogue togolais. Si Gerry Taama soutient les revendications portées par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition, il n’apprécie, en revanche, pas la posture « exclusionniste » de cette dernière qui ne trouve pas bien que d’autres composantes de la société togolaise soient consultées dans le cadre des préparatifs du dialogue.

Les consultations prévues par le gouvernement togolais ont démarré mardi dernier à la Primature. Des personnalités politiques notamment certains anciens Premiers Ministres du Togo et quelques partis politiques du pouvoir comme de l’opposition y participent. Mais les partis membres de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition boycottent la rencontre. Ils réclament un tête-à-tête avec le pouvoir sans la participation des autres entités politiques du pays.

Intervenant mercredi sur Nana FM, Gerry Taama dit ne pas comprendre cette position de la coalition et condamne une posture monolithique.

« C’est assez scandaleux que nous, acteurs politiques, qui aspirons à gouverner le pays puissions faire preuve d’autant de monolithisme et de rejet de la diversité… Au nom de quoi on peut dire que notre parti (NET, ndlr) qui a été candidat aux élections législatives et présidentielles et qui a une expérience de terrain puisse être disqualifié quand il s’agit de parler des réformes politiques. C’est une énorme aberration… », a déclaré Gerry Taama.

Le président du NET avance que pour lui, le meilleur cadre pour débattre de la question des réformes reste l’assemblée nationale. Toutefois, il précise que s’il faut trouver un cadre autre que le Parlement, il faut établir les critères pour déterminer les participants.

Pour M. Taama, son parti n’est pas en train de courir derrière le dialogue mais si par des critères clairs le NET n’y participe, ce sera compréhensible.

« L’important ce n’est pas d’y être ou de ne pas y être. C’est de voir ce qui va sortir du dialogue et quels sont les critères de participation. L’expression politique ne se limite pas uniquement à la rue, rue dans laquelle nous sommes toujours d’ailleurs », a-t-il indiqué.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.