Synthèse du programme du MPL (ABLODEVIWO) présenté lors de son congrès constitutif le 9 février 2018 à Lomé

68

Les dix commandements Mouvement du Peuple pour la Liberté (ABLODEVIWO) : Synthèse du programme du MPL (ABLODEVIWO)
Par les ABLODEVIWO

1) Travailler et lutter résolument pour l’avènement et l’enracinement du « changement dans la gouvernance du Togo », par « l’alternance politique pacifique cordiale au Togo », comme en Afrique du Sud à la fin de l’Apartheid, en « reprenant et en portant haut le flambeau de la Liberté » qui a permis au Togo de conquérir son indépendance, et en mettant en œuvre avec la non-violence et la détermination légendaires de Jésus, de Gandhi, de Martin Luther King et de Nelson Mandela, l’exhortation de l’hymne national togolais : « Togo debout, luttons sans défaillance »,

2) pour « resserrer les liens de fraternité indissoluble du peuple togolais dans la justice, l’égalité, et la convivialité », conformément au slogan « le Togo, un seul peuple, une seule famille »,

3) pour inaugurer et consolider le « changement dans la vie de tous et chacun », grâce au « travail rémunérateur pour tous et chacun », garanti par des mesures et des réformes révolutionnaires à prendre par l’état pour toutes les catégories de travailleurs potentiels,

4) pour « mettre en application avec passion et rigueur la devise togolaise : travail, liberté, patrie », « libérer, grâce à l’éducation et la formation adaptées, les énergies de travail, de créativité, de recherche, d’innovation, d’esprit d’entreprise, et de liberté d’entreprise de tous les talents et génies potentiels togolais », et « exploiter les gisements togolais de travail, d’intelligence et d’économie du savoir »,

5) pour « restaurer à tous les niveaux de la société togolaise et de l’état togolais la conscience professionnelle et la bonne gouvernance » qui faisaient la dignité et la fierté des togolais sous le soleil de l’indépendance,

6) pour « doter enfin le Togo, sur toute l’étendue de son petit territoire, d’écoles publiques et d’hôpitaux publics modernes, de marchés et de centres commerciaux modernes, de rues, de routes, de ponts modernes, de centres d’activités économiques modernes, de centres de recherches et d’innovation », afin de renouer avec la culture de l’excellence en honneur partout au Togo jusqu’aux lendemains de l’indépendance,

7) pour poursuivre le « panafricanisme économique, politique et dynamique » du Père de l’indépendance togolaise, en prenant des mesures concrètes et urgentes en faveur des projets panafricains dans les domaines stratégiques comme l’énergie, la monnaie, les transports, la santé, l’agriculture, l’industrie, l’éducation, le numérique, la communication, le renseignement militaire, économique et technologique, la défense, et la sécurité, afin de préparer activement et efficacement et de hâter l’avènement salutaire tant attendu des « Etats-Unis d’Afrique »,

8) pour « faire retentir partout au Togo jusque dans les hameaux les plus reculés un nouveau rythme de tamtam auquel tous les togolais sont invités à adapter leurs pas de danse, sur les scènes politiques, professionnelles et morales »,

9) pour accomplir la mission suprême assignée à tous les togolais par notre hymne national: « aimer, servir, se dépasser, faire encore de toi, Togo chéri, l’or de l’humanité »,

10) et enfin pour « ré – enchanter ainsi le rêve du Père de l’indépendance du Togo, le rêve de la Liberté et de la Liberté Accomplie, le rêve de ABLODE, ABLODE GBADJA !»

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here