Soutien à la politique d’infrastructures

57

Le Togo est devenu lundi le 20e membre de l’Africa Finance Corporation (AFC) et le 12e en Afrique de l’Ouest.

L’adhésion du Togo se justifie par ses bonnes performances économiques, son inflation maîtrisée et sa discipline budgétaire , souligne l’institution qui mentionne également la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) qui espère attirer 5,4 milliards de dollars d’investissement dans le secteur des infrastructures, des services et de l’industrie.

L’AFC est une institution financière multilatérale créée en 2007 avec une base de fonds propres de 1 milliard de dollars, dans le but de catalyser les investissements du secteur privé dans les infrastructures, à travers l’ensemble de l’Afrique. 

Avec une taille de bilan actuel d’environ 4,2 milliards de dollars, l’AFC est la deuxième institution financière multilatérale en Afrique et l’agence Moody’s Investors Service lui a décerné une notation A3/P2 (perspective stable). 

La politique d’investissement de l’AFC repose sur une connaissance approfondie du secteur, mais se concentre aussi sur le conseil financier et technique, la structuration et le développement des projets et le capital-risque, afin de répondre aux besoins de développement des infrastructures en Afrique, et de stimuler une croissance économique durable. 

L’Africa Finance Corporation investit dans des infrastructures de haute qualité qui fournissent des services essentiels au niveau des principaux secteurs de l’énergie, des ressources naturelles, de l’industrie lourde, des transports et des télécommunications. 

A ce jour, l’AFC a investi environ 4 milliards de dollars dans divers projets dans 28 pays africains.

L’adhésion du Togo devrait permettre à ce pays de bénéficier, à terme, de financements pour développer son économie.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here