Sous la menace de diffuser ses vidéos nues sur le web, il oblige une femme à avouer son infidélité à son mari


Au Sénégal, une femme mariée et infidèle est tombée dans les filets du fameux Kocc Barma. Prise en « flagrant délit » avec son amant, Kocc l’a obligée à avouer son ‘péché’ à son mari pour que ses vidéos et photos nues ne soient pas publiées sur internet.

Comme à chaque fois qu’il annonce un « nouveau dossier », terme qu’il utilise pour le nouveau affaire qu’il va aborder, l’administrateur du site pour adulte impose des conditions à la mariée qui trompait son mari pour se faire pardonner.

Mais pour cette nouvelle victime, la demande de Kocc a été assez particulière.  En effet, il a demandé à cette dernière d’avouer à son mari qu’elle est infidèle en lui montrant les preuves. La dame va aussitôt réagir et son mari contactera Kocc Barma pour le remercier.

Et ce n’est pas tout. Puisqu’en plus de pardonner la victime, Kocc Barma a envoyé ses images compromettantes à son mari.

Une situation qui a été sans doute très difficile pour l’indigne dame qui, il faut le dire, s’en sort pas mal.

Puisque la « Mafia » terme utilisé par Kocc pour désigner ses followers à travers ses comptes sur les réseaux sociaux et son site pour adulte n’a pas pu voir le contenu puisqu’il avait déjà promis de ne pas les rendre publiques.

Un ancien ministre de Me Abdoulaye Wade aussi, avant cette dame, devenu souteneur de Macky Sall, avait été épinglé par Kocc Barma.

Le propriétaire du site pour adultes, qui détient ses photos et vidéos obscènes, a demandé à ce dernier de faire des actions sociales afin de ne pas voir ses vidéos intimes publiées sur la toile.

Ainsi, l’ancien ministre en question a accepté de faire des dons aux détenues de la prison du Camp pénal de Liberté 6.

Dans la vidéo publiée par Kocc, on voit le don composé de ventilateurs, matelas, insecticides d’une valeur de 1 700 000 Fcfa en train d’être remis au directeur de la prison.

Avec Koaci

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.