Soudan du Sud : le président Kiir pour la paix au Soudan voisin

15

Bien que son pays soit en guerre civile, le président sud-soudanais Salva Kiir entend tout de même contribuer à la consolidation de la paix au Soudan voisin en guerre contre la rébellion du Darfour et théâtre d’une crise politique entre l’armée et des civils.

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a reçu mercredi à Juba Gibril Ibrahim, chef de la rébellion Darfour, le Mouvement pour la justice et l‘égalité (MJE), annoncent les autorités sud-soudanaises.

Pour Juba, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’engagement de M. Kiir de réconcilier les responsables du JEM avec la junte militaire au pouvoir à Khartoum.

« Les efforts du président Kiir pour rétablir la paix au Soudan visent à faire en sorte que tous les mouvements rebelles au Soudan mettent fin à la tourmente politique en cours et concluent un pacte de paix avec le Conseil militaire transitoire », peut-on lire dans une déclaration publiée par la présidence sud-soudanaise.

Cette entrevue intervient quelques jours après celle que le dirigeant sud-soudanais a eue récemment avec des opposants du Soudan. Lesquels opposants sont en crise avec le Conseil militaire au pouvoir depuis la chute en avril dernier d’Omar el-Bechir emporté par des contestations nées de l’augmentation du prix du pain.

En menant ces initiatives de paix, le président Kiir pense aussi à son propre pays. « La paix et la stabilité dans le Soudan voisin signifient la même chose pour le Sud-Soudan », ajoute le communiqué.

Depuis 2013 (deux ans après l’indépendance), une terrible guerre fait d’importants ravages entre la force publique régulière et les éléments de son ancien vice-président Riek Machar.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here