Sokodé vit encore un cauchemar ce matin 7 novembre 2017

Sokodé vit encore un cauchemar ce matin 7 novembre 2017

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Les populations de Sokodé ne sont pas au bout de leur peine. Les hostilités ont repris ce matin dans la ville.

C’est ce matin que débutent les trois jours de manifestations des forces démocratiques. Mais une source dans la localité renseigne d’une forte présence militaire dans les coins et recoins de la ville. La même source précise que tout attroupement est rapidement dispersé

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

« Les militaires ont commencé par disperser et réprimer par l’usage de gros bâtons tout attroupement faisant de blessés graves », a confié le Président du REJADD, Assiba Johnson.

La même scène se produit à Kparatao, Bafilo, Koma, kpangalam où les manifestants sont molestés par les militaires avec des cordelettes.

Inquiets par la situation, les défenseurs des droits de l’homme interpellent le ministre en charge de la sécurité : « Le ministre de la sécurité est interpellé pour régler cette situation décevante au moment où le gouvernement parle de l’ouverture d un dialogue entre les acteurs politiques », indique Assiba Johnson.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.