Société : Le document de stratégie Pays 2016-2020 évalué à mi-parcours par la BAD et l’État togolais

15
Société : Le document de stratégie Pays 2016-2020 évalué à mi-parcours par la BAD et l’État togolais


Une réunion de restitution de la revue à mi-parcours du Document Stratégique Pays (DSP 2016-2020) et du portefeuille du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) au Togo, s’est tenue mardi 25 mars 2018 à Lomé.

Les travaux de cette rencontre ont été présidés par le Secrétaire Permanent chargé des reformes au Ministère de l’Économie et des Finances, Mongo Aharh-Kpessou en présence de Mme DIABI Khadidia, Représentante du groupe de la BAD au Togo, a appris l’Agence de presse AfreePress.

D’après M. Aharh-Kpessou, le document de stratégie Pays 2016-2020, dans son processus d’élaboration s’est appuyé sur la stratégie décennale 2013-2022 de la BAD et ses cinq (5) priorités institutionnelles, ainsi que sur la Stratégie d’intervention pour remédier la fragilité et renforcer la résilience de l’Afrique.

« Ce document a servi de cadre pour l’examen de l’éligibilité du Togo au pilier 1 de la Facilité d’Appui à la Transition visant à relever le défi de la fragilité de notre pays et de sa vulnérabilité face aux aléas climatiques, à l’érosion côtière ainsi qu’aux chocs exogènes, notamment la volatilité des prix des produits d’exportation sur le marché international. Après deux (2) années de mise en œuvre de ce document de la stratégie pays, il est apparu nécessaire de s’arrêter pour faire le point puis de réorienter au besoin, les actions en cours », a-t-il laissé entendre.

Selon lui, l’accompagnement de la BAD s’est fait sous la forme du renforcement du cadre institutionnel et du soutien au développement économique du Togo à travers des projets dans les secteurs de la gouvernance, du social, de l’agriculture, de l’énergie, de l’eau, de l’assainissement et des transports. « La poursuite de ces interventions de la Banque cadre bien avec l’orientation stratégique du gouvernement en matière de développement à travers le Plan national de développement adopté récemment et couvrant la période (2018-2022) », a-t-il précisé.

« Au cours des deux prochaines années, il sera nécessaire de poursuivre et de renforcer la mise en œuvre de la stratégie pays de la BAD et d’autres partenaires puis de veiller à ce que l’exécution desdits projets se fasse d’une façon efficace et dans les délais prescrits », a ajouté le Représentant du ministre de l’Economie et des Finances.

Approuvé en octobre 2016 pour une durée de cinq (5) ans, le document de stratégie pays de la BAD pour le Togo s’articule autour de deux piliers essentiels que sont : le développement des pôles de croissance inclusive et de compétitivité agro-industrielle et l’appui à la gouvernance financière, sectorielle et locale.

L’objectif majeur de cette stratégie est d’accompagner le Togo à améliorer les conditions de vie des populations rurales à travers le développement intégré des pôles agricoles et l’accès à l’énergie, a rappelé pour sa part, Mme DIABI Khadidia.

Raphaël A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here